14 réflexions au sujet de « Professeur Lucilou présente : la C.O.L.O.C. expérience »

  1. C’est trop coule, tu es en train de réaliser une vraie BD, tu postes vachement! Quel bonheur quand je me connecte et que y’a un nouveau post! Maintenant Samy (représentant le plus assidu des lecteurs masculins de ce magnifique blog), ce qui va suivre ne te concerne pas, je te prierai d’arrêter de lire STP! Merki!!

    Les filles, quelle analyse réaliste des organismes couillus! Vous trouvez-pas? (Samy arrête de lire!)
    Moi je dis, on pourrait, à la façon « paths », créer un club luttant contre les méfaits de ces fameux O.C… Qu’en pensez-vous les filles? :-)

  2. La révolte des O.C. a sonné !

    Acte 1 de la révolte : dans le dessin sur l’alimentation (supposée) des mâles apparaît… un pot de nutella ! lequel est par excellence ze produit qu’on trouve dans n’importe quel placard féminin, à côté des sachets minceur ! Osez me contredire !!!

    Acte 2 de la révolte : vous n’avez jamais vu une salle de bain qui a été utilisée par des Anglaises (il est vrai qu’on hésite parfois à les classer parmi les femelles).

    Acte 3 de la révolte : « Vous les mecs, vous ne vous intéressez qu’aux jeux vidéo, au foot, à la bière, aux voitures et au sexe. En revanche, vous n’avez rien compris aux femmes, rien que des stéréotypes ! »

    Acte 4 de la révolte : les filles entre elles sont bien plus gores que les mecs quand elles parlent de sexe. Voui, voui, voui : là encore, osez me contredire.

    Acte 5 de la révolte : femme au volant = accident. On conduit vachement mieux (notez bien que l’auteur est prudemment masqué…).

    La suite viendra.

  3. Alors…

    1) Avant que j’arrive, il y avait déjà du nutella dans le placard de Yann (même deux pots : un vrai et un faux) et quand je suis arrivée c’est Serge qui a insisté pour qu’on en achète alors que moi je disais « non, non » (véridique)

    2) Non en effet, je n’ai jamais vu de salle de bains d’Anglaises. Par contre j’ai fait beaucoup de camping ! La principale différence c’est qu’au camping c’était pas moi qui nettoyait les chiottes, et que quand j’allais pisser au milieu de la nuit j’étais pas pieds nus…

    3) Heureusement que je sais que tous les mecs ne sont pas comme ceux que je cotoie actuellement, sinon je crois que depuis mon arrivée je serais devenue lesbienne (sérieusement).
    Extraits véridiques de la conversation d’hier soir : « Trop bien la soirée d’hier ! Y’avait que des belles filles ! Alors finalement tu l’as fourrée la fille, elle était quoi, Autrichienne ? Elle était chaude en estie ! Pis hier les trois filles elles étaient encore vierges, pourtant elles ont quoi, 19 ans ? Ah ouais ? C’est vrai c’est bizarre surtout pour des filles aussi jolies.  »
    Alors je sais pas si ils sont comme ça en vrai au fond d’eux, ou si ils « jouent » juste aux mâles cons en se conformant aux pires stéréotypes, juste quand ils sont entre eux… Mais dans les deux cas c’est assez consternant.
    Dans tout le groupe, y’en a genre 2 qui sont pas comme ça (heureusement Serge est un des deux lol!), ça donne un peu d’espoir.

    4) La principale différence que j’ai remarquée en fait, c’est que les filles sont plus crues, mais elles racontent des trucs vrais et surtout qui les concernent. C’est une confidence.
    Les gars que je côtoient ne donnent pas des détails aussi crus, certes, d’ailleurs la plupart du temps ils ne parlent pas d’eux mais des autres (les filles, comment faire pour arriver à les niquer, pas n’importe lesquelles bien sûr hein que celles qui sont bonnes, les autres gars qui sont encore puceaux ah ah ah c’est tellement des blaireaux!). Quand ils parlent d’eux de toutes façons ils mentent (genre qu’ils ont fourré des dizaines de filles, franchement vu leur attitude c’est pas crédible deux secondes).

    5) Heu… bon là venant d’un mâle masqué qui n’a pas son permis je n’ai rien à rajouter lol!

  4. Nan mais Lucilou a trop raison, Le Mâle, va falloir penser au permis d’ailleurs, en métropole t’auras un peu de mal à t’en passer!
    Sinon, Lucilou, tu prends des tics de langages de mecs, fait gaffe, tu uses du mot « fourrer » un peu trop dans ton dernier commentaire ;0))

  5. O.C. de tous les pays, vous les malheureux, les mal aimés, les mal jugés, les calomniés, les damnés, les condamnés, vous, les victimes de la discrimination sexuelle, qui n’avez pas même une journée en votre honneur dans l’année, qui ne possédez rien d’autre qu’un bout de chair et de muscles plus ou moins petit, vous qui pourtant formez l’immmmmmense majorité des prix Nobel, vous qui comptez tant d’artistes, de compositeurs, d’écrivains, vous les conspués, les fustigés, les abandonnés, vous qui endurez tant de souffrances (shopping, régime forcé indûment imposé, sautes d’humeur et papotages à supporter, soirée foot ratée pour aller voir belle-maman…)… Vous les mâles couillus, oui, vous, ne perdez pas espoir, ne courbez plus le dos, ne baissez plus la tête, car les lendemains qui chantent sont là. La revanche des humbles a sonné et une juste révolution répondra à nos espoirs ! Je serai la bouche des bouches qui n’ont pas de bouche [NB : là, c'est du Césaire].
    Bref, je voulais vous dire, mâles couillus de tous les pays, unissez-vous !

  6. lool.
    il est génial ton blog on dirait un article de magazine féminin.
    Moi j’ai vecu 2 mois dans une colloc de mec et au bout de 15 jours, j’ai craqué.
    Trop fort ton blog.

  7. Merci Houda ! ^^

    @ Mâle Masqué (ohé ohé) :
    Juste une petite précision, nous aussi nous endurons les mêmes souffrances :
    - shopping (pour acheter des fringues à Môssieur qui se sait pas choisir ses habits tout seul / ou pour acheter de beaux vêtements féminins et classes pour nous, parce que bien sûr si on reste en jogging on se fait traiter de gros sac qui fait pas d’effort)
    - régime forcé indûment imposé (c’est pour qui qu’on doit être minces et belles hein ? Si on pouvait et qu’on était qu’entre filles je suis sûre qu’on se gaverait de nutella sans vergogne et surtout sans culpabiliser)
    - sautes d’humeur (ah beh ça c’est indépendant du genre, pas la peine de commenter)
    - papotages (si tu savais comme je m’en fous des marques de voiture ou des sorties des nouveaux jeux vidéo de guerre…)
    - soirée foot ratée pour aller voir belle-maman (bon, tu peux changer foot par « nouvelle star » ou n’importe quel nom de série télé et ça marche aussi! surtout qu’en plus nous on doit se taper la COMPARAISON avec belle maman, qui fait des meilleures lasagnes, etc etc)

    @ Jenny : Beh ici on dit « fourrer » au lieu de « niquer », j’essaie de m’intégrer lol

  8. AHAHAHAHAH!! Vous m’avez régalée!!!!!! François a dit hier en voyant ton article que c’était bien de le prendre avec humour parce que ça devait pas être facile pour toi… ^^ (Aurélie-en-mode-amoureuse).

  9. ptdr!!!! pour moi aussi c’est un réel plaisir de lire ton blog car je suis à chaque fois morte de rire!!! Je pense que tu vas bientôt faire concurrence à Pénéloppe Bagieu! Sinon, comme je te plains!! Apparement, t’es en plus tombée sur des phénomènes! plein de bisous poulette!!!

  10. N’empêche, l’unique mâle couillu du blog ne courbera pas l’échine face à une armée d’Amazones (et je me retiens de dire Amazones nympho !). Mais je vous pardonne (parce qu’il est évident que ce sont les vilaines hormones de la jalousie qui parlent…).

    PS : ouais, c’est clair : personne ne veut imprimer les dessins et les envoyer à un magazine féminin, pour que Lulu gagne plein de sous ?

    PS 2 : « Heureuses les cigales, dont les femelles sont muettes ». :-P

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>